20160712_081357

20160712_091654

20160712_110502

20160713_061040

20160713_122052

Nous revoilà! 20 ans de plus ... plus de tout mais les traditions perdurent!!! Une nouvelle randonnée mais pas de nouveau départ car la bulle est immuable!
On a bien entendu déjà démarré en se trompant d arrêt à Beuil, donc avec 30 min de marche supplémentaire sur la 1 ère étape déjà longue. ..7h30! Sacrés dénivelés mais des villages magnifiques. Après Roubion, on a eu la surprise d'une sacrée descente suivie d'une remontée de folie, bien raide. On profité de quelques souvenirs à Roure.
Dodo à St sauveur, bercées par le bruit du torrent. Départ avec quelques gouttes de pluie mais ensuite magnifique journée jusqu'à St Dalmas où on a pu laisser libre court à nos souvenirs...
Aujourd'hui il a fallu laisser repartir SopH' à St Martin en Vesubie , un peu dur...mais joli chemin le long de la rivière sur cette étape jusqu'au Boreon.
Bien évidemment nous faisons quelques rencontres et cette fois nous nous autorisons les extras (Glace crêpes bières...!)
Un très joli départ, des nuits mitigées et à nouveau des souvenirs plein la tête !

20160707_180257

20160709_094418

Au boreon, après un arrêt crêpes glace on profite de la terrasse pour prendre l'apéro avec le groupe des 4 filles instits que nous suivons depuis 2 jours. Demain, elles ferons 1 seule étape alors qu'on en fait 2!

Dimanche 10, nous faisons notre petite étape à 3. On a une grande montée qui passe a côté d'un joli petit lac. Pour nous distraire de la descente un peu raide , nous croisons plusieurs chamois, dont 1 qui reste longtemps sur le chemin, à quelques mètres de nous. Quelques minutes après, c'est au tour d'une marmotte de croiser notre chemin à 2 mètres de nous. Nous arrivons a la madone de fenestre fatiguées mais heureuses! Par contre, pas de télé là haut, on n'aura donc le résultat de la finale que le lendemain! 
Ahhhh la madone, et sa croix! Là où passe le réseau! Visite de l église et quelques doutes sur la légende de la dite madone en bois d'ébène. Notre petit trio prend place dans la chambre du loup. ... tiens celui la on ne l a pas encore croisé..... Mais le lendemain matin..... arrive Estelle ...et son loup! 
Bref il est temps de repartir sur les chemins, il est déjà 9h30.
Cap dans un magnifique vallon... montée tranquille entre torrent cascade fleurettes et pausettes. On aimerait qu'estelle nous conte chaque plante mais il faut atteindre le pas du mont colomb si on veut déguster le super pique nique.... Il s'est fait désirer...un charmant pierrier nous y mène. La descente sera elle aussi bien rocheuse et abrupte. Mais quelle joie d'y croiser bébés chamois jouant dans la neige, marmottes siffleuses narguant les rapaces et autres merveilles de la nature! Avec quelques anecdotes croustillantes bien choisies la descente est finalement passée bien plus vite. Il ne reste plus qu'à faire le tour du lac de la fous et on arrive (enfin) au refuge de Nice, en tongs parce qu'on a fait trempette dans la rivière.
Le lendemain a  été  plus difficile. Montée ardue  dans la caillasse,  même si plusieurs lacs égaient l ascension à la baisse du Basto. Vu le froid  au col et le temps menaçant, on ne s attarde pas malgré la faim, descente raide aussi, toujours dans des pierriers. 
Affamées,  on s installe enfin vers un rocher,  mais  là la pluie  nous trempe  en quelques minutes,  donc on repart  immédiatement pour avancer le plus possible. Ça se calme  mais le vent nous fait regretter  de ne pas avoir emmené de gants !
On trouve enfin plus bas  un rocher pour nous abriter pour le repas au -dessus du lac du Basto, il descend très vite ce picnic tant attendu! 
Encore un long tracé jusqu'au refuge de la valmasque le long de 3 lacs, protégés du froid du goretex au sac poubelle. . . 
Petit coucou au barrage aux techniciens EDF qu 'on retrouvera au refuge ! 
On dort en hauteur, avec des pleurs d enfant au coucher. Impossible de redescendre du dortoir pendant la nuit sans réveiller tout le monde ! 
Bonheur le matin de voir le grand ciel bleu après cette journée éprouvante,  l étape dans la vallée des merveilles  sera sous le soleil. Le retour  par les 3 lacs est beaucoup plus facile, on est vite à  la baisse du valmasque. descente plus tranquille ensuite lac par lac. A midi 3 courageuses naïades dans le lac côtoient celle en goretex ! 
Ensuite on regarde quelques gravures rupestres, puis le groupe se partage, 2 restant au refuge des merveilles à lézarder , 2 autres repartant pour la visite guidée 3 h supplémentaires ! 
Le soir  personne ne fait long feu après le repas ! 

20160710_112359

20160710_130834

20160710_142832 - Copie

20160710_144831

20160711_094651